Established by Fathi Ibrahim Bayoud 2005 - Homs

La troupe de théâtre syrienne récolte trois prix aux JTC

Zaman French | 2017-12-17 02:55:14
La troupe de théâtre syrienne récolte trois prix aux JTC
TUNIS (Zaman Al Wasl)- La 19ème édition des Journées théâtrales de Carthage a tiré sa révérence après la cérémonie de la clôture qui a eu lieu au théâtre municipal de Tunis, la soirée du 16 décembre. Le jury à travers son président Mr Abdelhalim Messaoudi a annoncé les lauréats de cette édition. 

La représentation théâtrale Statico a récolté trois prix qui sont : prix du meilleur texte Chadi Douir, prix de la meilleure interprétation masculine attribuée au comédien Nawar Youssef, prix de la meilleure interprétation féminine attribuée à la comédienne Samer Omrane.

« Statico » est une création théâtrale mise en scène par Jamel Chkir, dramaturgie de Chadi Douier et interprétés par les comédiens Kifah El khouss , Samer Omrane, Nawar Ahmed Youssef, Mohamed Hayder Hamada, Simone Mariche. L’œuvre propose une approche du réel actuel de l’homme syrien. C’est une  réflexion aux interrogations existentielles relatives au souci humain en général. 

Avec les crises, la multiplicité des catastrophes et des tragédies, et avec la cruauté qui régit le monde, l’homme est devenu paroi à la déception, voire à la dépression qui le pousse à se suicider. La pièce est donc une théâtralisation de la mort à partir d’une confrontation avec un moi nourri de désespoir, d’anéantissement et d’absurdité, et avec  un réel âpre et cruel qui débouche dans le néant. La chanson de Mohamed Abdelwaheb exprimant la vanité et l’absurdité de la vie, et la toile de Pablo Picasso « Guernica » sur scène, attisent encore plus l’atmosphère dépressive dans laquelle le personnage évolue.

D’autres activités ont enrichi le festival, tels que les tables rondes, l’exposition des publications autour de l’expression dramatique, la formation des enseignants concernant le théâtre scolaire, le colloque international qui a braqué la lumière sur la place de la critique dramatique dans la vie théâtrale.

L’édition en général a témoigné de la présence massive du théâtre tunisien, presque 70% sont des spectacles tunisiens et ce qui est notamment intéressant, c’est la variété des choix, étant donné que les spectacles représentent des générations différentes,  chacune possède ses orientations théâtrales, ses visions, ses repères.
 
Quant aux représentations, il y a des pièces qui proposent de belles approches esthétiques, d’autres qui ne satisfassent pas les attentes du public qui était nombreux et surtout de la catégorie  des étudiants. Ce dernier a témoigné d’une qualité et d’un niveau considérable. Il a pu découvrir de différentes approches théâtrales et esthétiques et a partagé ses impressions, ses appréciations et ses reproches à travers les discussions après les représentations dans les couloirs, les cafés et à l’hôtel où résident les participants. 

En général, les Journées Théâtrales ont préservé leur étincellement. Nous espérons que le public continue à aller voir le théâtre même en dehors des festivals. En effet, le 4ème art respire bien et prend ses élans avec la présence des spectateurs.

(Par Faiza Messaoudi)

 

Zaman A Wasl
Comments (0)

Post Your Comments

fill all fields below
*This confirmation code will prevent auto submit
X :Latest News
Assad calls on Druze minority to do military service      CIA mulled ‘truth serum’ post-9/11      Trump to back major rewrite of sentencing laws      British cabinet backs PM May's Brexit plan      Yemen army orders halt to Hodeida offensive: commanders      Migrant arrivals set to hit 5-year low: EU border agency      France says Trump should have shown "decency" on Paris attacks anniversary      British PM hails Brexit deal but must sell it to doubtful ministers